Aller au menu Aller au contenu

Voyages sur mesure Etats-Unis

Composez votre séjour sur mesure Etats-Unis

Un voyage aux Etats-Unis, une destination idéale pour des vacances en famille, entre amis ou un road-trip à deux tout simplement.

Il y a tant à découvrir aux Etats Unis, et tant de façons de découvrir les Etats Unis.

Ouvrez grand les yeux ! Une multitude de paysages se déroulent devant vos yeux, une surprenante diversité, d’est en ouest, du nord au sud. A vous de définir votre rêve américain.

Un voyage dans l’Est Américain avec New-York, ses taxis jaunes, les lumières de Times Square ? Les grands espaces de l’Ouest ? Le gigantisme du Grand Canyon, les pics rocheux de Bryce, les geysers des Yellowstone ? Besoin de vacances au soleil ? Opterez vous pour la Floride, qui ne manque pas de charme entre la très glamour MiamiOrlando pour garder son âme d’enfant, et les alligators du Parc National des Everglades ? Et un voyage rythmé par la musique ? De Chicago à Memphis, à la Nouvelle Orléans et ses clubs de jazz ?

Dans la plus pure tradition western, passez la nuit en ranch, en version Dallas ! C’est aussi ça l’Amérique.

Ou alors suivez le mythe, route 66 à perte de vue. Et arrivez à Los Angeles, avec son célébrissime Hollywood, la colline en toile de fond.

Il est fort probable que vous n’ayez pas un seul rêve américain. Ca tombe bien. Nous ne vous en proposerons pas qu’un seul !

Découvrez tous les voyages sur mesure aux Etats-Unis de Voyage Couture agence spécialisée dans l’autotour aux Etats-Unis!

Nous sommes là pour composer le voyage de vos rêves : tous les itinéraires sont possibles pour votre voyage aux Etats-Unis.


Informations pratiques

Formalités

Le ressortissant français qui se rend aux États-Unis par la voie aérienne ou maritime et qui bénéficie du VWP doit obligatoirement solliciter, via Internet, une autorisation électronique de voyage avant le départ (Electronic System for Travel Authorization - ESTA).

L’ESTA peut être obtenue en répondant aux questions posées sur le site Internet https://esta.cbp.dhs.gov/ (multilingue), seul site habilité par les autorités américaines et permettant un paiement en ligne par carte bancaire.
Le formulaire est à renseigner en langue anglaise, mais les instructions sont disponibles en langue française.

L’autorisation est valable 2 ans à compter de la date de délivrance, mais doit être renouvelée en cas de changement de situation (nom, prénom, sexe, nationalité, passeport, réponses différentes aux questions posées, etc.), ou si la date de validité du passeport est inférieure à ce délai de 2 ans.

Conformément à la loi américaine, la validité du passeport d’un ressortissant étranger doit couvrir une période de six mois au-delà de la date prévue pour son départ des États-Unis.

Veillez à ce que votre passeport comporte le nombre de pages vierges requis ou suffisant (en général 3 dont 2 en vis-à-vis).

 

VOYAGE D'UN MINEUR

Si le mineur ne voyage pas avec ses deux parents ou avec un seul de ses parents, il devra obligatoirement être en possession d’une autorisation de sortie du territoire.

Ce document est obligatoire depuis le 15 janvier 2017 et accessible sur le site www.service-public.fr

Si votre enfant voyage avec vous et qu'il ne porte pas votre nom, il est fortement conseillé soit de prouver votre lien de parenté, soit de présenter une autorisation de sortie du territoire (formulaire Cerfa n°15646*01) dûment remplie et signée par l'autre parent avec une copie de sa pièce d'identité.

Pour toutes autres informations, veuillez vous rendre sur le site officiel : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15392

 

VOYAGEURS EFFECTUANT UN TRANSIT AERIEN PAR LE CANADA

Depuis le 10 novembre 2016, les voyageurs dispensés de visa qui prennent un vol à destination du Canada, ou qui transitent par le Canada vers leur destination finale, doivent obtenir une autorisation de voyage électronique (AVE). Elle est valable 5 ans (à condition que votre passeport ait une validité équivalente) et coûte 7 dollars canadiens.
L'AVE n'est pas exigée des citoyens des Etats-Unis, ni des voyageurs possédant un visa valide. Elle ne l'est pas non plus des voyageurs entrant au Canada par voie terrestre ou maritime.
Le formulaire ad hoc doit être complété au plus tard 72 heures avant le départ sur le site http://www.cic.gc.ca/francais/visiter/ave-commencer.asp
Les femmes mariées doivent faire cette demande à leur nom de jeune fille.

Quand partir ?

Aucune information disponible

Informations diverses

VACCINATIONS

Pas de vaccin obligatoire, sauf contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de pays d'Afrique subsaharienne et d'Amérique latine où la maladie est présente.

La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite (DTP) est recommandée, ainsi que la vaccination rubéole-oreillons-rougeole (ROR) chez l’enfant ;

La vaccination antituberculeuse est également souhaitable.

 

SE PROTÉGER DES MOUSTIQUES :

- Porter des vêtements couvrants, amples, légers, de couleur claire et imprégnés de traitement textile insecticide (efficace deux mois et résistant au lavage) ;

- Utiliser des produits répulsifs cutanés ;

- Protéger son logement (moustiquaires, diffuseurs électriques, serpentins, climatisation, etc.).

 

LÉGISLATION LOCALE

Les textes applicables peuvent varier d’un État à l’autre, voire d’un comté ou d’une municipalité à l’autre : les voyageurs sont invités à se renseigner en conséquence. Les renseignements ci-après, de portée générale, ont vocation à être affinés en fonction des destinations.

Tabac

La vente de tabac est interdite aux moins de 21 ans et l’acheteur peut être amené à prouver son âge. Il est interdit de fumer dans de nombreux lieux publics : transports en commun, bureaux, restaurants, parcs publics.

Alcool

La vente d’alcool est interdite aux moins de 21 ans dans la plupart des Etats et l’acheteur peut être amené à prouver son âge en fournissant une pièce d’identité.

 

RISQUES NATURELS

Les risques de catastrophes naturelles et de phénomènes météorologiques violents sont beaucoup plus importants qu’en Europe.

Avant toute excursion dans un parc naturel ou d'un voyage par la route, il est conseillé de s’informer des prévisions météo et de respecter les consignes données par les autorités locales en cas d’avis de tempête ou de tornade.

Dans les parcs naturels, surtout en montagne et dans les régions désertiques, il convient de ne pas s’écarter des sentiers balisés et de s’informer systématiquement auprès des guides locaux.

Ouragans

Les risques d’ouragans sont fréquents, tant sur la côte Atlantique que sur celle du golfe du Mexique (États de Floride, d’Alabama, du Mississippi, de Louisiane et du Texas) et, dans une proportion moindre, sur les côtes de Géorgie et de Caroline entre début juin et octobre.

Le site internet du National Hurricane Center (en anglais) pourra être consulté.

Tornades

La saison des tornades débute en mars et s’achève en juin. L’ensemble des Etats suivants est affecté par des tornades, qui peuvent s’avérer particulièrement violentes et meurtrières : Alabama, Arkansas, Caroline du nord, Caroline du sud, Dakota du nord, Dakota du sud, Floride, Géorgie, Illinois, Indiana, Iowa, Kansas, Kentucky, Louisiane, Minnesota, Mississippi, Missouri, Nebraska, Ohio, Oklahoma, Tennessee, Texas, Wisconsin.

Il convient d’être régulièrement à l’écoute de la radio ou de la télévision dès qu’une tornade est annoncée et de se conformer aux consignes de sécurité données par les autorités.

Les sites Internet des consulats généraux de France à Atlanta, Chicago, La Nouvelle-Orléans et Houston peuvent être consultés pour de plus amples informations.

 

PERMIS DE CONDUIRE

Pour un séjour de moins de 3 mois :

  • Un permis de conduire français (1 ou 3 volets) datant de plus d’un an suffit pour conduire aux Etats-Unis.
  • Le/Les conducteurs doivent avoir 21 ans (dans quelques cas 25 ans) pour louer une voiture aux Etats-Unis.
  • Le permis de conduire international n’est pas obligatoire et il n’est en aucun cas auto-suffisant pour louer une voiture. Cependant, pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.

Aux USA, les sièges auto sont obligatoires pour les enfants avec différents modèles selon l’âge et l’état. Nous vous conseillons de consulter la page suivante si vous voyagez avec des enfants : http://www.ghsa.org/state-laws/issues/Child-Passenger-Safety

 

LOCATION DE VOITURE

Si vous louez une voiture, il vous faudra en général prendre une navette qui vous mènera au parking du loueur.

ATTENTION. Bien que votre réservation inclut en général la totalité des assurances, le loueur cherchera immanquablement à vous placer un extra : extension de responsabilité civile, siège bébé, voire chaînes à neige en Juin. Les extras sont vite plus dispendieux que la location elle-même. La seule option que nous vous recommandons, c’est de prendre l’assurance Road Side Assistance qui ne peut être souscrite que sur place. À la restitution du véhicule ayez du temps devant vous. Les parkings sont parfois éloignés (environ 10 à 30 minutes de navette gratuite).

Pour louer il vous faut obligatoirement un permis de conduire français (le permis international ne vous sera demandé qu’en cas de contrôle de police) et une carte de crédit internationale au nom du conducteur (et non pas une carte de débit !) même si nous avons fait la réservation pour vous.

Les voitures américaines ont des coffres assez restreints tandis que les Japonaises ou Coréennes très présentes sont plus accueillantes pour vos bagages.

Les parkings dans les hôtels des grandes villes frôlent parfois les 50 dollars par jour, sans compter le pourboire pour le voiturier !

 

INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES

Le réseau routier est en général de bonne qualité, mais les routes secondaires peuvent parfois être impraticables ou dégradées en raison des intempéries.

Spécificité de la conduite américaine :
• sur l’autoroute, il convient d’éviter les changements de files trop nombreux et ne pas faire d’excès de vitesse : la police est très présente sur terre et dans les airs (des avions vérifient la vitesse des véhicules) et tout excès de vitesse peut amener le contrevenant devant un juge ;
• la priorité à droite n’existe pas aux carrefours en zone urbaine : il est recommandé de marquer un temps d’arrêt. Lorsque toutes les rues du carrefour ont un signal stop, la règle de priorité est celle de l’ordre d’arrivée des véhicules ;
• il est conseillé de prêter attention aux feux rouges qui se trouvent au-dessus ou de l’autre côté des carrefours.

Lorsque le conducteur est suivi par une voiture de police qui met en marche ses signaux lumineux et sonores, il doit se ranger immédiatement sur le bas-côté et rester assis dans sa voiture, les mains sur le volant, en attendant l’officier de police. Il est important de se conformer aux injonctions de l’officier de police, de rester poli et coopératif.

En cas d’accident, il est préférable de prévenir la police. Le délit de fuite est sévèrement puni. Si un touriste est témoin d’un accident, il lui est conseillé de prévenir la police (911) et de ne pas secourir lui-même les blessés.

 

LES TAXIS

Comme dans beaucoup de villes, évitez les taxis autre qu’officiel. Les taxis sont corrects, souvent aimables et mettent le compteur. Vous pouvez arrondir au dollar supé­rieur si cela vous fait plaisir.

Autre choix : Uber.

 

DÉCALAGE HORAIRE

Les Etats–Unis s´étendent sur quatre fuseaux horaires, auxquels il faut ajouter ceux dans lesquels sont situés l´Alaska et Hawaii.
 
D´est en ouest, nous avons :
 
- L´Eastern Standard Time : décalage avec la France, -6 heures. 15 heures à Paris, 9 heures à New York.
- Le Central Standard Time : décalage avec la France, -7 heures. 15 heures à Paris, 8 heures à Chicago.
- Le Mountain Standard Time : décalage avec la France, -8 heures. 15 heures à Paris, 7 heures à Denver.
- Le Pacific Standard Time : décalage avec la France, -9 heures. 15 heures à Paris, 6 heures à San            Francisco. 
- L'Alaska Standard Time : décalage avec la France, -10 heures. 15 heures à Paris, 5 heures à Anchorage.
- Hawaii Standard Time : décalage avec la France, -11 heures. 15 heures à Paris, 4 heures à Honolulu.
 
Enfin, à l´exception de l´Arizona, d’Hawaii et d´une grande partie de l´Indiana, tous les Etats passent à l'heure d´été : on avance sa montre d´une heure, de la mi-mars à fin octobre.
 
ATTENTION car en été, il y a une heure de décalage horaire entre l’Arizona et l’Utah.
 
L’Arizona (sauf le territoire Navajo qui, lui, change d’heure) a une heure de retard sur l’Utah.
Donc quand il est 14h00 à Grand Canyon (Arizona), il est 15h00 à Monument Valley (Utah). On sera attentif à ces données lorsque, venant d’Arizona (Grand Canyon, Lake Powell, etc.), on réservera des excursions à Monument Valley. Par contre, Kayenta, en Arizona, mais en territoire Navajo, a la même heure que Monument Valley.

 

DEVISE

Vous pouvez emporter des chèques de voyage en dollars (avantage : ils sont remboursés en cas de perte ou de vol), mais l’on peut payer partout en carte de crédit.

Vous trouverez des distributeurs de billets (« ATM ») à chaque coin de rue, voire dans les hôtels et certains magasins. American Express, Diners Club, Mastercard (Eurocard) et Carte Bleue Internationale (Visa), sont les plus fréquemment utilisées.

Le change est assuré dans les aéroports et dans certaines banques des grandes villes (généralement ouvertes de 9h à 15h du lundi au vendredi). Toutefois il n’est pas recommandé d’apporter de l’argent français aux Etats-Unis, le change étant défavorable sur place.

La somme maximale (en liquide) qu’il est possible d’emporter avec soi lors d’un voyage aux USA est de 10.000US$. Au-delà, une déclaration aux douanes s’avère nécessaire.

 

TAXES

De l’autre côté de l’Atlantique, les prix sont toujours mentionnés hors taxes, que ce soit dans les boutiques où la taxe sera ajoutée à la caisse, ou dans les hôtels, restaurants, etc.

La taxe n’est pas récupérable, exception pour les achats effectués en Louisiane (à l’aéroport de la Nouvelle Orléans).

Par ailleurs chaque Etat et chaque ville est libre de fixer sa propre taxe !

Voici les états qui ne pratiquent aucune taxe sur les achats, quel que soit le produit acheté : Alaska, Delaware, Montana, New Hampshire et Oregon.  

Dans le Minnesota, à Rhode Island et en Pennsylvanie, il y a exemption sur les vêtements et les chaussures.

Sur ces mêmes produits, l’exemption est partielle dans le Connecticut, le Massachusetts, le New Jersey, à New York et dans le Vermont. Par exemple, dans le Massachusetts : Jusqu’à 175$ de dépenses : vous ne paierez pas de taxe (puis 6% au-delà).

A New York, la situation est encore plus particulière : les achats sont soumis à une taxe. Elle comprend : la taxe de l’état de New York (4%), la taxe de la ville de New York (4%), et une taxe de transit de 0.375%. Ce qui fait un total de 8,375%.  Ceci est valable pour tous les produits achetés sauf : les chaussures ou vêtements dont le prix est inférieur à $110, où la taxe totale appliquée n’est que de 4,375%.

Petit clin d'oeil aux fans du shopping : durant une semaine, tous les ans (en Janvier), vêtements et chaussures dont le prix est inférieur à 110$ sont entièrement détaxés. C’est le moment de faire des affaires !

 

RESORT FEE

L’hôtelier américain a inventé le “resort fee”. Cela lui permet d’afficher sur Internet des tarifs moins chers et de rajouter subrepti­cement quelques dollars à la note du client. Le “resort fee” est rarement inclus (pour des raisons qui tiennent aux hôteliers). Il couvre généralement l’Internet par Wi-Fi, le coffre-fort, parfois les journaux. Il fait partie des coûts cachés au même titre que le pourboire.

 

POURBOIRES

Les Français n’ont pas une grande réputation de générosité au moment de payer l’addition et il faut le dire, ils passent souvent pour des radins ! Peut etre est-ce par ignorance des us et coutum ?

Il faut donc savoir qu’aux Etats-Unis, le service est rarement compris et constitue la rémunération principale du serveur ou de la serveuse.

Dans les restaurants, les prix affichés sur les menus sont indiqués hors taxes et hors pourboires. Il convient donc de laisser le « tip » qui s’évalue entre 15 et 20% du montant de l’addition. Laisser moins de 15% — voire rien du tout — signifie que vous êtes très mécontent du service.

Si vous réglez par carte de crédit, indiquez dans la case située à cet effet le montant du pourboire que vous souhaitez laisser et faites vous-même l’addition ! A défaut, le caissier risquerait de remplir cette case lui-même…

Attention : le pourboire peut aussi se traduire par « Gratuity ». Un « faux-ami » bon à connaître pour éviter toute confusion. Certains restaurants appliquent d’office une gratuity (encore appelée service charge). Vérifiez donc bien sur la note si le tip a déjà été inclus ou non.

Le pourboire est partagé par les serveurs avec les « busboys ». Le busboy est l’employé qui s’assure que les clients ne manquent pas d’eau ni de pain, qui débarrasse les tables et met les couverts, et qui généralement effectue les tâches les plus lourdes. Sachez aussi que les services des impôts calculent systématiquement les revenus estimés avec pourboires, ce qui signifie que si vous ne laissez que 10% de l’addition à la serveuse, elle est doublement pénalisée, car elle va payer des impôts sur un revenu correspondant à 15% de l’addition.

À l’hôtel, le savoir-vivre exige qu’on donne un pourboire aux porteurs, généralement 5 dollars. On donne 1 ou 2 dollars pour les voituriers. Une tradition qui se perd consiste aussi à laisser un pourboire aux femmes de ménage sur une table de la chambre d’hôtel qu’on quitte à la fin d’un séjour.

Dans les taxis, il est d’usage de laisser un tip maximum de 10 %.

Dans les supermarchés, lorsqu’un employé (souvent un jeune stagiaire) vous aide à remplir vos sacs, 1$ est bienvenu.

Lors d’un circuit, chauffeurs et guides des excursions ainsi que bagagistes tireront aussi l’essentiel de leur revenu des pourboires donnés en fin de visite. La norme est de 5 à 10 US$ par jour et par personne pour un guide par exemple.

 

CARTE BANCAIRE

La carte bancaire est indispensable pour louer une voiture.

ATTENTION car certains loueurs (et certaines stations-service) refusent les cartes à débit différé et n´acceptent que les cartes à débit immédiat.

Certains hôtels vous demanderont votre carte bancaire pour en prendre une empreinte, et cela même si vous avez payé votre séjour auprès de notre agence.

Cette empreinte servira de caution pour les dépenses supplémentaires telles que boissons, parking... que vous pourriez engager dans l’établissement.

 

ÉLECTRICITÉ

Le courant est de 110-115 volts, 60 périodes (France, 220 volts, 50 périodes). Les prises américaines ont deux fiches plates. On prévoira donc un adaptateur, voire un adaptateur-transformateur (si les appareils ne sont pas prévus pour les deux voltages). Il vaut mieux en faire l’emplette avant de partir car ils sont assez difficiles à dénicher sur place. A l’aller, comme au retour, mettre les appareils électriques sur la bonne tension.

 

APPELS

La converture GSM est bonne. Nous vous conseillons cependant de vous renseigner auprès de votre opérateur sur les conditions d’accès au réseau local.

 
 
MÉDICAMENTS
 
Nous vous conseillons de vous munir de vos traitements quotidiens et de prévoir une réserve de médicaments en cas de maux de tête, maux de ventre, troubles de digestion et autres maux sans gravité qui peuvent subvenir lors de votre voyage.
 
 
CALENDRIER DES FÊTES
 
Durant les jours fériés nationaux, des horaires particuliers sont généralement en vigueur. La plupart des établissements publics, banques, postes et même certains magasins, musées ou attractions sont fermés.
- 1er janvier : New Year´s Day (Jour de l´an).
- 3e lundi de janvier : Martin Luther King Jr Birthday.
- 3e lundi de février : President´s Day (ou Washington´s Birthday ou Washington-Lincoln Day). Fête en l´honneur de tous les présidents américains.
- Dernier lundi de mai : Memorial Day (ou Decoration Day). Journée dédiée aux anciens combattants et à tous les morts au combat.
- 4 juillet : Independance Day. Anniversaire de l´indépendance américaine, proclamée le 4 juillet 1776. C´est la fête nationale.
- 1er lundi de septembre : Labor Day (Fête du travail).
- 2e lundi d´octobre : Colombus Day (ou Discoverers´ Day ou Pionners´Day). Commémoration de la découverte de l´Amérique par Christophe Colomb, le 12 octobre 1492.
- 11 novembre : Veterans Day (armistice de 1918).
- 4e jeudi de novembre : Thanksgiving Day (Journée d´action de grâce). Avec l´Independance Day, c´est l´autre grande fête américaine. Occasion de retrouvailles familiales autour d’un repas inchangé depuis l’origine (1621) : dinde rôtie, sauce aux airelles, pommes de terre, tarte au potiron.
- 25 décembre : Christmas Day (Noël).
 
Ils ne font pas partie des jours fériés mais il faut tout de même les mentionner : le 31 octobre fête Halloween et le 14 février : Valentine´s Day.
Les Américains n´en font pas seulement la fête des amoureux car ce jour-là, on offre des cadeaux à tous les gens qu´on aime !
On n´oubliera pas non plus la Saint-Patrick, le 17 mars et mardi-gras, très largement fêté à La-Nouvelle-Orléans (et plus généralement en Louisiane, région marquée par la présence française).
Demander un devis
Nous vous recontactons, à la vitesse de la lumière !
01 76 50 29 29

ou

Newsletter Voyages Couture
Je m’abonne à la newsletter (une par mois) et je reste informé(e) des nouveautés